​ Rock My May #3 : La Jungle & Moaning Cities

Mercredi soir se clôturait le Rock My May Festival (organisé par l’IAD) à la Ferme du Bièreau. C’était l’occasion de découvrir (ou non!) deux groupes dans la plus pure tradition du rock bien lourd voire sauvage : La Jungle & Moaning Cities. Les murs de la Ferme ont-ils tremblé? Verdict!

La Jungle est un duo montois assez givré formé par Jim et Reggie. On peut le dire d’entrée, le son est lourd. On est dans le pur noise (ça fait plaisir aux oreilles !). Le batteur, en transe, s’acharne sur sa batterie. Quant au guitariste, il vit totalement son truc entre sa machine à loops et sa six cordes ! Impossible de rester en place en écoutant ce duo à qui l’on souhaite le plus grand succès. Ca démarrait fort avant la pièce principale.


Vers 22h10, Moaning Cities arrive sur les planches, groupe de rock psyché bruxellois formé en 2012. Annoncé comme leur dernier show avant une pause à durée indéterminée, les Bruxellois se sont (et nous ont) fait plaisir en livrant un voyage rock des années 70 à nos jours. Quand on les écoute, on pense fortement aux Velvet Underground ou encore aux Black Rebel Motorcycle Club. De l’intro possédée au final en totale improvisation … c’est d’une maîtrise totale. On touche presque au génie quand le guitariste se lance dans des airs électrisants au son de la sitar.  Merci pour ce magnifique moment et on espère vous revoir dans quelques années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s