​ Simple Minds : Somewhere in Brussels

La fin de semaine à l’Ancienne Belgique était synonyme de légende, de mythe avec les Ecossais de Simple Minds en mini pré-tournée pour promouvoir leur dernier album sorti le 2 février : « Walk Between Worlds ». Une soirée qui s’annonçait sous les meilleurs auspices !

Les Simple Minds, c’est quarante printemps, c’est dire si c’était un privilège de les voir dans une salle à taille humaine avec le son irréprochable de l’AB (leur dernière datait de 2006). Jim Kerr, Charlie Burchill (les membres d’origine) & Co arrivent sous les coups de 20h30 et ils commenceront par trois titres du début des années 80 : « I Travel », « Celebrate » et « Love Song ». L’énergie est déjà bien présente : entre un Jim qui parcourt de long en large la scène avec cette gestuelle si caractéristique et, à sa droite, Charlie qui fait rugir ses guitares tout au long du spectacle et tout ça le sourire aux lèvres. Les autres musiciens sont irréprochables : Ged Grimes à la basse, le multi-instrumentiste Gordy GoudieCherisse Ossei (en « interim » de Mel Gaynor) assure vraiment à la batterie, Catherine AD (voix et synthé) et pour finir Sarah Brown en backing vocals. Cette formation est connue des fans puisque c’est la même que pour la tournée Acoustic de 2017.

La suite sera entièrement dédiée au nouvel opus et sera malheureusement coupée par deux mini interviews qui, on doit l’avouer, cassaient le rythme. Une petit déception car ce « Walk Between Worlds » en live est une véritable réussite notamment avec « Summer » (et son solo de basse), l’électrifiant « Barrowland Star » ou encore « The Signal and The Noise ». N’ayant pas eu l’occasion d’écouter ce nouveau travail, on peut clairement dire qu’ils savent se renouveler en gardant l’âme et le son si propre à leur univers.

Lors de la troisième partie, d’un peu plus de quarante-cinq minutes, on refera un bon dans le passé avec les incontournables des Minds : « The American », « New Gold Dream », « Alive & Kicking », « Don’t You (forget about me) »… la salle se transformant en une formidable chorale géante. Deux heures passées en un éclair.

Pas besoin de long discours, ce fut de la grande musique. Jim et ses amis étaient dans une super forme. Une belle manière de se rebooster avant la nouvelle semaine qui va commencer. Great band for a great city !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s