Ghost: le Moyen-Âge contemporain

Le pape est mort, vive le pape ! Exit Papa Emeritus III, les Suédois de Ghost sont de retour avec leur nouveau leader : Cardinal Copia. Bien sûr, qui dit nouveau leader dit nouvel album, à savoir « Prequelle ». Chronique !

Ghost, c’est une sorte de renouveau du rock contemporain ; avec une mise en scène parfaitement huilée et line-up (quasi) anonyme, la formation a tout pour intriguer et amasser de nouveaux fans. C’est donc trois ans après avoir divisé les fans avec « Meliora », album hard-rock plus que métal, que sort ce 1er juin « Prequelle », quatrième album des Suédois.

Pour cet opus, Tobias Forge (chanteur plus trop anonyme) a choisi un retour au Moyen-Âge pour la thématique générale. En effet, la peste et autres sorcières façonnent les douze titres qui s’ouvrent par l’angoissant « Ashes » d’à peine plus d’une minute qui n’est pas sans rappeler « Les griffes de la nuit ». L’ambiance est plantée en quelques secondes. C’est d’ailleurs dans cette ambiance assez malsaine que le frontman souvent décrié prouve toute son intelligence dans la création de ses albums puisque tout au long de ce « Prequelle », divers styles du rock sont mis à l’honneur ! Ainsi, on passe d’un « Rats » avec un côté très pop sur ses chœurs à un « Faith » beaucoup plus metal avec son riff ravageur pour arriver plus tard à « Miasma » qui se veut presque funky-soul avec ses saxophones, « Dance macabre » qui est un véritable hommage au rock des années 80 (et à Scorpions plus particulièrement) ou encore à l’incontournable ballade sur « Pro memoria ». Ce nouvel effort est clairement un éventail de styles dont chaque morceau est un voyage dans les entrailles du rock.

Musicalement, les Nameless Ghouls font un travail parfait ! Chaque musicien est à sa place et apporte cette touche finale pour sublimer un titre. Un riff, un beat ou un passage aux synthés, tout est là pour donner de la consistance à une chance, comme si le fait d’avoir tué Papa Emeritus III avait redonné une nouvelle force aux quatre musiciens qui s’imposent véritablement comme des chefs d’orchestre dans la réalisation de l’album. Avec un tel travail, le Cardinal Copia n’a plus qu’à poser sa voix comme il sait si bien le faire pour terminer un travail plus qu’abouti.

C’est donc avec un énorme plaisir que nous avons retrouvé Ghost ! « Prequelle » est un album totalement réussi regorgeant des titres qui vont rapidement devenir indispensables sur les futures setlists tant certains ont un aspect fédérateur et ne demandent qu’à exploser en concert. Nul doute que la communion sera parfaite entre le public et les Suédois qu’on attend de pied ferme dans une salle belge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s