Vodun à la Scène Michelet : le Coven fringué

Dimanche 28 octobre, un froid acerbe tétanise les rues de Nantes. Le seul trottoir où les gens sont en t-shirt, c’est à la scène Michelet, qui assure son titre de meilleur sauna. Les Stoned Orgies y réunissaient les américains de Castle et les anglais de Vodun pour un rituel ésotérique dans une ambiance ardente.

Devant un public assez féminin, Castle démarre son sabbat heavy aux notes doom tout en puissance. La chanteuse/bassiste pourrait être la digne fille de Lemmy (Motörhead) et des sœurs Wilson (Heart). Avec sa crinière auburn, elle captive ses musiciens et son audience. D’une sensualité ensorcelante, le charme opère sur des rythmes bruts et une guitare sauvage.

Vodun prend ensuite le relais avec son heavy afro doom. Leur costume et leur maquillage sont comme leur style musical, tribaux et hyper colorés. Oya, la voodoo queen à la voix douce et chaude, possède le public par son chant puissant. Ogoun entre en transe derrière ses fûts et The Marassa, à la guitare, expose sa technique tout en envolée, et l’accompagne d’un jeu de jambes bondissant et gracieux (étonnant mais unique).

Grâce à une ambiance torride, ils ont réussi à assurer pendant plus d’une heure et avec un vrai rappel, malgré le problème de santé de la batteuse qui avait mis en doute le concert quelques heures avant. Oya a même qualifié la soirée de meilleur show de leur tournée, sachant qu’il ne reste que deux dates sur les dix-huit, la barre est haute pour Poitiers ce soir et Paris demain.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s