Arid à l’Ancienne Belgique

Après quelques warm-up shows en Belgique, Arid venait jouer deux fois (seulement) à l’Ancienne Belgique. Nous y étions ce vendredi 29 novembre pour découvrir l’intégral de Little Things Of Venom dans le cadre du cycle Rewind. On vous raconte tout ici !

Pic by Laurent Vraux

Dans une mise en scène assez minimaliste, Jasper Steverlinck et ses trois amis vont livrer les chansons de leur premier album (qui fêtait ses vingt ans cette année) dans l’ordre. Malgré la puissance des hits comme Too Late Tonight, All Will Wait et Believer, on a eu plus de plaisir à découvrir la face B plus expérimentale et musicalement plus riche. S’ajoute à cela, la voix toujours époustouflante de Jasper couplée à la force de David Du Pré à la guitare, Filip Ros à la basse, et Steven Van Havere à la batterie. On retiendra dans cette seconde partie l’uppercut bluesy de Life, Me And My Melody et Soirée. Après cette célébration, la soirée prendra un rythme best-of avec deux moments plein de douceurs : Seven Odd Years et l’hommage rendu à Luc de Vos de Gorki et leur Samen in dat donkere huis. L’ambiance est excellente et le public aura l’occasion de s’époumoner, une nouvelle fois, sur Words, Tied To The Hands That Hold You et le superbe If You Go en guise d’adieu.

Malgré un petit manque de lâcher prise, on a savouré ce moment comme une madeleine de Proust. Est-ce que ce sont les prémices d’un véritable retour ? L’avenir nous le dira mais on les remercie déjà de nous avoir rajeunis le temps d’une soirée !

Arid
Pic by Laurent Vraux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s