An Evening with the Highway Queen

Le soleil n’était pas seul à réchauffer nos cœurs hier lors de cette journée pré-estivale torride. À l’AB Club, Nikki Lane nous présentait son nouvel opus, « Highway Queen », nous emmenant avec son band à travers les autoroutes folk / country de la Caroline du Sud.

C’est Ruby Boots qui ouvre la danse, stetson comme couvre-chef et santiag claquant au sol. Cette australienne revendiquée du signe de la balance a pu assurer une première partie acoustique guitare-voix bien balancée. Avec une voix bien placée, de larges sourires et des mélodies épurées, ce fut un parfait chemin vers l’univers de Lane.

18788058_10155326706674941_1731375199_n
Ruby Boots, Pic by David Lombard

Sur le coup des 21h, la reine entre en scène et commence directement avec le titre éponyme du nouvel album. S’ensuit « Send the Sun » qui ramène le soleil à l’intérieur de la salle et obtient même approbation par quelques « yihaaas » scandés dans la foule. Cependant, il n’a pas fallu trois morceaux pour se rendre compte de l’efficacité de Nikki Lane et son groupe. En effet, outre la voix basse mais retentissante de Nikki qui était déjà passée en solo dans la petite salle de l’AB en 2016, il nous a été permis de découvrir, par exemple, son excellent guitariste à travers de multiples solos tant énergiques que plus calmes, en slide.

Si Nikki Lane était bien là pour promouvoir son nouveau bijou, elle n’en a pas moins oublié son répertoire. À un tel point que le public a eu la chance d’écouter un inédit en acoustique, composé comme cadeau de mariage pour son premier mari et dont même son bassiste ne connaissait pas l’existence ! De plus, elle a accepté toutes les requests : « Forever Lasts Forever », chantée en acoustique avec son guitariste, et « Good Man ».

Enfin, vers la fin du set, Ruby Boots a rejoint le groupe pour deux morceaux et pour un encore de deux titres dont une reprise assez originale de Dylan, « You Ain’t Going Nowhere », agrémentée d’un solo de chacun des musiciens.

En résumé, pas de soleil à l’intérieur de l’Ancienne Belgique ce dernier vendredi mais bonne humeur et bon humour étaient au rendez-vous. Nikki Lane a emporté le public pour un (trop) bref voyage sur les autoroutes caroliennes et, si le nuage de ses mariages ratés couvre peut-être ses chansons, le mariage de la folk et de la country fut quant à lui plutôt réussi.

18741421_10155326706819941_1385771181_n
Nikki Lane, Pic by David Lombard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s