Les Foo Fighters sans cassure à Werchter

Ce dimanche 2 juillet, l’heure de la revanche avait sonné à Werchter : deux ans après la chute (avec classe, faut-il le rappeler) de Dave Grohl en plein concert et l’annulation de la tournée qui avait suivi, les Foo Fighters étaient de retour sur la plaine flamande pour un concert qui s’annonçait prometteur en clôture du festival Rock Werchter.

En guise d’échauffement, plusieurs groupes étaient prévus. Pour commencer, on retrouvait les Américains de Cage the Elephant du côté du Barn qui ont placé la barre très haut avec un concentré rock énergique et électrisant. Direction ensuite la Main Stage où on passera le reste de la journée avec, pour démarrer, les Anglais de Nothing but Thieves. Formée depuis seulement cinq ans, la formation est déjà très à l’aise face à de grandes assemblées et livre un concert généreux, presque trop court. Viennent ensuite des habitués du festival : Dropkick Murphys ! Encore une fois, ils ont mis le feu avec leur folk irlandaise et leurs tubes « The boys are back », « Rose tatoo » et l’incontournable « I’m shipping up to Boston » durant lesquels le public se retrouve assis pour faire le bateau. Un grand moment de communion.

Malheureusement, la fête est de courte durée. En effet, The Kills est le prochain au programme et l’ambiance va quelque peu retomber… On retrouve le duo Jamie Hince/Alison Mosshart qui, malgré un concert assez sexy avec des riffs percutants, peine à garder la température aussi élevée mais nous n’étions pas encore au bout de nos surprises (teasing de ouf…). Heureusement, The Lumineers arrivent ensuite sur scène ! Venus présenter leur dernier album « Cleopatra », les Américains ont su poser leur valise et l’ambiance d’une bien jolie façon tout en ramenant le soleil sur la plaine. Un beau moment d’émotion avec notamment « Sleep on the floor » ou « Angela » pour ne citer qu’eux. C’est après qu’intervient le drame de la journée… Pour chauffer une bonne fois pour toute le public, les organisateurs ont décidé de placer Alt-J en co-headliner. Erreur monumentale. Pendant plus d’une heure, le groupe va offrir une prestation soporifique où les titres s’enchaînent à la vitesse de la lumière sans aucun contact avec la foule, ni même sans bouger d’un millimètre ce qui est regrettable étant donnée la qualité du jeu de lumière sur scène. Clairement, le groupe n’avait pas sa place à ce moment de la journée avant un tel headliner !

Pic by EdA – Vers l’Avenir

Toutefois, il en faut beaucoup pour décourager les fans des Foo Fighters et c’est chauffés à blanc qu’ils accueillent le groupe emmené par un Dave Grohl en excellente forme. Les premières notes de « All my life » résonnent, c’est parti pour 2h30 de folie pure. Dès le début, le chanteur s’excuse pour son absence il y a deux ans tout en étant raillé par une partie du public qui avait fabriqué des affiches lui signalant de ne pas tomber de la scène. Il leur répondra à sa manière : par un doigt d’honneur ponctué d’un « Ah-ah » ironique. Pendant toute la durée du set, le groupe va aligner les tubes mais aussi de nouvelles chansons comme « La Dee Da » en duo avec Alison Mosshart mais surtout le très efficace « Run » qui a complètement retourné la foule ! Grohl se laissera également aller à quelques vannes sur ses collègues en les présentant (à Nate Mendel qui se lance dans l’intro de « Another bites the dust » il dira « C’est sûrement la seule chanson avec une ligne de basse connue » et il comparera ensuite Taylor Hawkins à un bébé qu’aurait eu Freddie Mercury et qui aurait donné lieu à un surfeur sur les plages américaines), l’ambiance est excellente, le public est bouillant et exulte lorsque le leader charismatique de la formation descend dans la fosse sur un « Monkey Wrench » endiablé.

Il ne fait aucun doute sur le fait que les Foo Fighters, c’est LA tête d’affiche à avoir en festival car c’est la garantie du succès et d’un public conquis car ce groupe, c’est avant tout de la générosité, de la bonne humeur et du talent et ce soir, tout était parfait de « All my life » à « Everlong ».

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s