Lampli.be: la genèse

Le premier festival de l’année, Lampli.be, se tenait ce 3 février à la Maison de la Culture Famenne-Ardenne de Marche-en-Famenne et avait pour tête d’affiche les Bruxellois de BRNS. Retour sur cette soirée riche en découvertes.

En guise d’entrée, nous avons eu droit au jeune groupe arlonais Weathers. La jeune formation propose ce qu’ils appellent du rock « à la merci des éléments » ce qui, il faut l’avouer, est assez difficile à décrire. Ce qu’on peut toutefois vous dire, c’est que l’ensemble est cohérent et apporte une belle énergie scénique même si certains moments sont encore un peu brouillons, ce qui a tendance à poser certains blancs entre les titres. Soulignons aussi les jeux de lumières qui apportent une plus-value à la performance musicale qui, elle, est très intéressante. Il faut donc suivre ce groupe de près afin d’observer leur évolution.

Pic by Antoine Champion
Pic by Antoine Champion

Venaient ensuite les Luxembourgeois de The Kooters. Avec un style psyché-prog, le pari était risqué ! En effet, pour un public de non-initiés il est difficile de faire prendre la sauce et dans le cas contraire, il faut assurer pour ne pas se planter. Dans ce cas, il y avait un certain manque de cohérence et certaines cassures de rythme qui rendaient l’adhésion un peu complexe bien que l’énergie fût présente. Avec une certaine distance par rapport au public et une mise en place à revoir, nous n’avons malheureusement pas été pris au jeu.

Pic by Antoine Champion
Pic by Antoine Champion

Mais la surprise du jour nous est venue tout droit d’Allemagne avec Bender & Schillinger. A l’instar de groupes comme Angus & Julia Stone, les deux musiciens ont offert au public marchois un set épuré entre pop et folk, le tout rempli de douceur et de précision dans la veine de James Bay ou encore Ben Howard. Nul besoin d’artifice pour séduire l’assemblée, quelques notes atmosphériques au piano et/ou à la guitare suffisent pour arrêter le temps. Une très belle découverte dont nous vous parlerons plus en détails dans les prochains jours !

Pic by Antoine Champion
Pic by Antoine Champion

La tête d’affiche du festival, c’était cependant BRNS. Les Bruxellois étaient présents pour présenter leur dernier album « Sugar high» qui leur a valu une nomination aux derniers D6bels Music Awards dans la catégorie pop-rock. BRNS, c’est quatre musicien(ne)s qui amènent un vent nouveau sur la musique belge en réussissant à séduire avec une pop-rock psyché et aérienne. Du début à la fin du set, la maîtrise était présente, le groupe alternant anciens et nouveaux titres pour terminer d’une superbe manière avec « Mexico », faisant exploser le talent et du quatuor. On en a pris plein les yeux et les oreilles, preuve une fois encore que la Belgique regorge de nombreux talents.

Pic by Antoine Champion
Pic by Antoine Champion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s