Oscar and The Wolf au Sportpaleis : une soirée « On Fire » !

Après des dates à Tel Aviv ou Istanbul, c’est Anvers que le groupe a choisi pour les deux derniers concerts belges de sa tournée. Oscar and The Wolf au Sportpaleis ce 27 octobre, on y était et on revient sur cette soirée « On Fire » !

Barney’s Artist, le rappeur au style un peu old school, a d’abord ouvert la soirée avant de laisser la place au fameux Max Colombie.

Le show a commencé par une introduction sonore et visuelle qui reflète bien le style Oscar and the Wolf, avant d’enfin apercevoir le chanteur monter sur scène sous les applaudissements et ovations du public. En commençant par un couplet de You’re Mine uniquement accompagné d’un piano, le groupe a ensuite enchaîné sur le mix original, qui a tout de suite mis l’ambiance dans la salle. Les déhanchés et la présence sur scène de Max Colombie ont aussi tout de suite apporté une ambiance supplémentaire.

Non seulement la qualité musicale était au rendez-vous, avec un son exceptionnel et la voix de Max, mais la qualité visuelle y était aussi. Des lumières, des lasers, feux d’artifices, confettis… tout était au rendez-vous pour créer un show aussi beau visuellement parlant que musicalement.

Après plusieurs titres comme Chevrolet, Princes, Runaway, So Real et quelques autres, les premières notes de Strange Entity résonnent et tout le public exulte en poussant un cri de joie. Il faut noter que cette chanson a été l’un de leur plus gros succès, leur permettant d’acquérir une renommée internationale. Ils rendent bien justice à cette chanson, en jetant des confettis sur tout le public tout en offrant un véritable son et lumières.

Le groupe a ensuite enchaîné par des nouvelles et des anciennes chansons, mais a gardé une petite place pour leur œuvre la plus récente, sortie fin septembre 2018, On Fire. Elle a réveillé le public, avec notamment ses feux d’artifices mais aussi avec son rythme hyper dansant, qui nous replonge dans l’été qui nous a quittés il y a peu.

Pour répondre au rappel du public qui en voulait plus, le groupe est remonté sur scène pour leurs trois dernières chansons. En chantant Dream Car Ocean Drive, de leur premier album, ils ont préparé le public pour Breathing, qui a tourné en boucle sur plusieurs radios ces derniers mois. L’ambiance était là, avec un Sportpaleis bien rempli qui chantait et tapait des mains. Max Colombie a aussi pris du temps pour aller auprès de ses fans, en allant saluer les gens du premier rang. Pour clôturer, ils ont interprété Fever, qui a amené une fin de concert dansante, remplie de cotillons.

Petit bilan : Oscar and The Wolf est à voir en concert ! Que l’on connaisse ou que l’on ne connaisse pas, cela laisse de belles images en tête, grâce à tout le visuel du show, dimension importante pour le chanteur charismatique. La setlist était bien pensée et tout s’enchaînait bien et les quelques une heure et demie de show ont rassasié non seulement les fans, mais aussi les personnes qui voulaient « enfin » voir ce que valait Oscar and The Wolf en live.

 

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s