The Killers dénoncent avec Spike Lee

The Killers s’offrent Spike Lee pour dénoncer la situation politique de leur pays.

A l’instar de Gary Clark Jr et de son clip complètement fou, les Killers viennent de sortir un titre inédit pour se positionner contre le gros monsieur orange. Mais si, celui qui siège à la Maison Blanche et qui détruit le monde ! C’est dans une lettre publiée sur Facebook que Brandon Flowers, chanteur de la formation américaine, explique comment est née Land Of The Free : c’est en 2012 déjà, après la tuerie dans l’école primaire de Sandy Hook, que ce morceau a commencé à prendre forme. Le climat de haine et de tension présent aujourd’hui aux Etats-Unis n’a pas arrangé les choses.

A l’heure où le pays de Trump et de KFC vivent le plus long shutdown de son histoire (24 jours à l’heure d’écrire cet article), le président américain n’en démord pas et veut absolument construire son mur. C’est principalement ce que dénonce ce clip rempli d’images fortes où des migrants sud-américains tentent de franchir la frontière. Derrière la caméra, on retrouve Spike Lee, réalisateur primé au dernier Festival de Cannes pour son film BacKkKlansman. Le symbole est ainsi encore plus fort, davantage lorsque Flowers chante « We’ve got a problem with guns. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s