Powerwolf au Stereolux : du feu de Dieu

Cette semaine, le Stereolux affichait complet complet pour les très attendus Powerwolf. Pour leur première fois en tête d’affiche dans la région, le public, habitué à les voir au Hellfest, était impatient de les retrouver.

Les Allemands sont venus avec Kissin’ dynamite, leur compatriotes, qui ont joué leur heavy ultra glam. Un vrai festival de pectoraux imberbes et mulets blonds peroxydés ont satisfait les fans carencés de Jon Bon Jovi. Cinquante minutes de paillettes et de bonne humeur offertes à la « heavy strong family ».
Au milieu du sandwich teutonique s’est glissé Amaranthe. Les Suédois avaient déjà accompagné Powerwolf sur la route et étaient en forme, particulièrement Elize Ryd qui était rayonnante. Malgré trois chanteurs, le temps de parole était respecté pour tous. Le groupe a présenté une machine bien huilée, mêlant deux chants clairs au growl et au grunt sur un style métal core symphonique et un accompagnement electro allant de la pop à la dubstep en passant par l’industrial. Un mélange des genres qui fait la particularité du groupe.

Après une heure de concert, le rideau est monté pour installer la scène de Powerwolf. Apparaît Le décor de messe heavy-metal propre au groupe de métal chrétien à l’humour bienveillant. Attila Dorn, le chanteur formé initialement à l’opéra, est hyper chaleureux et a encore amélioré son français. Il semble impressionné par le public qui connaît chaque chanson par cœur et finit par se prendre au jeu en le faisant chuchoter les fameux « hoo » « ha » de Werewolves Of Armenia allongé sur un bloc ventilateur de la scène. Tout le monde est prêt à « commettre des péchés » dans une ambiance de fournaise infernale. Les titres cultes s’enchaînent, accompagnés par les chants, les applaudissements en rythme et les blagounettes candides qui transpirent de sympathie. Le groupe se laisse surprendre, une dernière fois, par le dernier We Drink Your Blood sacrément puissant des 1200 furieux convertis.

Ce Sacrament of Sin Tour bénit les quinze ans du groupe dans une ambiance fraternelle que Powerwolf assure systématiquement.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s