Esperanzah! : festival à l’âme

C’était une première première pour Musically Yours ce samedi, nous étions du côté de l’Abbaye de Floreffe pour passer une journée du côté d’Esperanzah!.

C’est sur le coup de 14h30 que nous découvrons le superbe site du festival. Certes, il faut avoir les jambes parées pour affronter les multiples montées et descentes qu’offre ce cadre unique entre les concerts mais croyez-nous, ça vaut le coup d’oeil. Impossible dès lors de passer à côté des multiples échoppes, stands d’ONG… que propose cet événement conscien(cieux)t. Un stand propose carrément l’achat de gilets jaunes. Esperanzah! est réputé pour être un événement engagé et militant mais notre impression nous donne l’impression d’une tentative de culpabilité envers les moeurs de toutes et tous. Difficile pour nous de nous positionner face au grand flux d’informations. Pas le temps toutefois de nous attarder sur tout ça, ce que nous venions voir, c’étaient les concerts !

Après un tour curieux du site, nous voilà au sommet de l’abbaye pour le concert des Ogres de Barback. S’il est bien un groupe ce samedi qui représente l’esprit du festival, c’est bien cette fratrie. Accompagnés de musiciens africains, les quatre frères et soeurs ont dignement fêté leurs 25 ans de carrière avec un public qui leur rend bien. Fête et bonne humeur furent les maîtres-mots de ce concert.

Le temps de s’allonger dans l’herbe une bière à la main, il est déjà l’heure de recevoir celui que l’on pourrait qualifier de tête d’affiche de la journée : Michael Kiwanuka. L’Anglais cartonne avec des morceaux comme Home Again ou Cold Little Heart et il était temps pour lui de poser sa voix chaleureuse sur le sol belge. Durant une heure, le temps s’est quelque peu suspendu malgré un son imparfait. Accompagné de musiciens et de choristes tous aussi talentueux les uns que les autres, le Britannique n’a pas déçu les festivaliers. Toutefois, la claque de la journée, c’est après que nous allions nous la prendre.

Il est 21h45 sur la scène Futuro lorsque le rappeur français Georgio fait son apparition. En pleine tournée pour défendre son album XX5, il a littéralement foutu le bordel au festival. Un concert plein de rage et d’énergie où tout était juste, bien placé et fort. Mentionnons également que l’artiste était accompagné d’un vrai batteur plutôt que d’un beatmaker, ce qui a donné un relief impressionnant à la prestation du chanteur. On retiendra de ce set un artiste généreux, souriant et des textes incisifs qui prennent aux tripes. Grandiose.

Comme nous n’avions pas encore marché assez, on prend nos jambes autour de notre cou pour rejoindre le sommet et la scène Jardin pour aller découvrir la performance live des L.E.J (Lucie, Elisa et Juliette). Le trio féminin qui s’est fait découvrir par ses mash-ups estivaux défend actuellement son premier album de compositions et venait le présenter à Espéranzah!. Malgré un show visuel bien foutu voire même intéressant, la prestation des Françaises nous a déçus. C’est un concert finalement assez plat qu’elles auront livré à l’assemblée et qui ne décollera que lorsqu’elles reprendront leurs fameuses reprises à leur sauce. On attendait davantage d’inventivité dans l’univers des trois filles, on y aura découvert un manque cruel d’originalité.

On finira notre soirée par le set de Fakear. Ce jeune DJ de Caen est en train de monter sur la scène électro française et il l’a prouvé par un set hyper feel good et rempli d’énergie. L’énorme foule massée sur la scène Futuro l’a d’ailleurs bien rendu au Français. Nul doute qu’on entendra encore parler de ce jeune talent dans les mois à venir !

En fin de compte, l’expérience Espéranzah! était à vivre. Certes, nous n’avons pas réellement trouvé notre place dans cette ambiance qui n’appartient qu’à ce festival, mais on ne peut pas nier que l’atmosphère qui y règne est hyper bienveillante et que c’est un événement qui a une âme qu’on ne pourra pas lui retirer et c’est aussi ça, la magie de la musique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s