Killswitch + Revocation + Tenside : metal night in Brussels

Ce mardi 22 octobre, nous nous sommes arrêtés sur le Boulevard Anspach de Bruxelles le temps d’une soirée à l’Ancienne Belgique. Au programme, trois groupes dont le main act n’étaient autres que les Américains de Killswitch Engage. Retour sur une soirée assurément métal !

Il est 19h15 lorsque les lumières s’éteignent et que démarre Shoot To Thrill d’AC/DC. Il s’agit là de l’intro pour le groupe allemand Tenside. C’est d’ailleurs eux qui feront percuter les derniers accords du tube des légendes australiennes. Tenside (qu’on pourrait traduire de l’allemand par « tension »), c’est du métal dans la pure tradition du death metal. Ne connaissant pas le groupe avant ce soir, nous venions dépourvus de toute attente concernant la formation teutonne. Nous pouvons maintenant vous dire que nous avons vu une de nos plus belles découvertes de 2019. Pendant près de trois quarts d’heure, Tenside a délivré une performance intense, précise et généreuse. Dès le début, le set est fracassant et ce malgré une audience hélas éparse. Daniel Kuhlemann, chanteur du groupe, relancera d’ailleurs plusieurs fois le public pour tenter de mettre le bordel dans la salle vermillon. Entre les morceaux, on sent le groupe détendu et heureux d’être là et ce côté relax se transmet, rajoutant à la prestation une forme d’humanité qu’on aime retrouver dans le métal. Un excellent concert qu’on espère revoir rapidement à la sortie du prochain album prévu pour le printemps prochain.

A peine le temps de se remettre de nos émotions que monte déjà le deuxième groupe de la soirée : Revocation. Avec un death metal plus trash que Tenside et une salle davantage remplie, le groupe ne parvient cependant pas à faire prendre la sauce. La prestation n’est pas mauvaise mais manque cruellement de relief et d’énergie. Cette performance nous marque donc moins malgré une qualité technique indéniable de la part des Américains.

Mais la véritable tête d’affiche de la soirée, c’était incontestablement Killswitch Engage ! Véritable figure de proue du metalcore, les Américains fêtent cette année leurs 20 ans de carrière mais aussi la sortie de leur nouvel album Atonement. L’occasion de faire la fête était donc double pour le public bruxellois qui était en feu lorsque a retenti, en guise d’intro, The Final Countdown d’Europe pour laisser le groupe se lancer sur Unleashed. Ce concert, c’était finalement une sorte de best-of de la carrière déjà bien remplie du groupe. Pendant 1h15, les gaillards ont déballé leurs plus gros tubes dans un ensemble de gros son comme on était en mesure de l’attendre à l’AB. Jesse Leach semblait heureux d’être là tout le long du set pendant qu’on s’amusait à regarder Adam Dutkiewicz sautiller et grimacer ou Mike d’Antonio (le bassiste) headbanger dans tous les sens. Les 17 morceaux se sont enfilés à toute vitesse, sans rappel, et ont visiblement comblé la salle qui aurait mérité d’être soldout pour la qualité reçue ce soir. Une soirée rythmée riche en découvertes et décibels comme on l’espérait.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s