Psychedelic Porn Crumpets surfe dans l’espace

Les Australiens de Psychedelic Porn Crumpets sont de retour avec un quatrième album haut en couleur, SHYGA ! The Sunlight Mound ! À travers un subtil mélange de psyché, de garage et de fuzz à tout-va, le voyage proposé est alléchant. Besoin de dépaysement ? C’est parti !

Tombé sur ce groupe par hasard grâce à Spotify, le coup de cœur qu’on a pour eux n’a cessé de nous hanter.

Un son unique, tranchant, des clips survoltés, un univers déjanté, ils nous ont eus par les sentiments. C’est en live où le courant est définitivement passé avec PPC, sur la scène de l’AB Club, des étoiles dans les yeux, on s’est envolé dans cette mare de pogos pour rejoindre la faille magique ouverte par ces cinq déjantés.

Dès l’intro, on boucle sa ceinture, à peine le temps d’admirer le paysage sonore qu’on démarre à coup de riffs, de fuzz octavées déjantées et de reverbs et delays en tout genre, on ne s’est pas trompé de wagon. 

Les riffs sont efficaces, les mélodies restent en tête, les harmonies sont marquantes, on est sur un beau trip. La production tranchante des Australiens ne nous laisse aucun repos, ça part dans tous les sens, le tout emporté par la voix « distorsionée » de Jack McEwan, quatorze titres pour 40 minutes de musique, ça va vite, très vite et on ne s’arrêtera pas en chemin jusqu’à la fin.

À travers les différentes expérimentations sonores et musicales du groupe, on passe du pogo à la contemplation, en quelques accords, sur une guitare agressive qui ne se calme jamais. Une section rythmique solide nous ramène les pieds sur terre et nous fait oublier cette reverb parfois trop présente, avec un gros coup de coeur pour les morceaux Mr.Prism et The Terrors.

Si l’album ne réinvente pas le genre et peut sembler brouillon à certains moments, nous somme en face d’un groupe qui a su créer son univers à travers des covers magnifiques, des clips déjantés et un son tranchant et spatial. C’est un album amusant, prenant et efficace qui ravira les fans du genre et qui fera sûrement bouger la tête des petits et grands. Il ne reste plus qu’à attendre le retour de ce magnifique groupe dans notre plat pays pour contempler ce voyage de nos propres yeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s