The Dead Daisies : début d’année bien fleuri

« Rock’n roll is a trip not a destination », c’est ce que The Dead Daisies choisi comme introduction pour leur formation. Et même si leur nom évoque davantage un groupe de métal, ils sont bel et bien rock… Attachez vos ceintures, le show Holy Ground commence !

Même si The Dead Daisies n’est peut-être pas connu de tous, c’est entre autres Glenn Hughes, anciennement membre de Deep Purple, qui est à la manœuvre. Vocalement, il nous livre des morceaux puissants sans virer vers une voix criarde et nous agresse gentiment les oreilles.

L’album s’ouvre sur le titre éponyme  Holy Ground.  Le titre est convaincant et enchaine les passages pêchus avec d’autres, plus calmes. Il est une bonne entrée en matière pour le morceau qui suit à savoir Like No Other qui est un bel exercice de puissance. La guitare soliste se montre réellement convaincante et… surprise ! On a même droit à un solo de basse !

Au fil de ses onze titres, l’album se montre solide et parvient à être entrainant sans être épuisant. Car même si les morceaux sont tous clairement rock, il ponctue sa progression avec des passages plus doux qui évitent la saturation. Il se clôture sur Far Away, titre plus calme qui montre que The Dead Daisies se défend très bien sur le terrain des ballades. Petite fausse note pour conclure, c’est dommage que ce même morceau se termine sur une montée en puissance qui aurait gagné à finir plus en douceur.

Néanmoins, tout au long de l’album, le groupe fait preuve d’une redoutable efficacité et reprend la recette originale du rock : des riffs lourds et entrainants, une voix puissante mais tout aussi à l’aise quand il s’agit de se poser un peu, des solos de guitare franchement convaincants et quelques ajouts pour agrémenter tout ça. Enfournez le tout, thermostat 7 et servez-le à votre audience la plus proche.

The Dead Daisies, c’est une agréable découverte pour commencer 2021 avec du rock bien puissant. Concluons comme ils concluent eux-mêmes leur présentation : « Rock is indeed alive and well !!! ». Écoutez-le une fois, deux fois ou peu importe mais jetez-y un coup d’œil, ça en vaut la peine !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s