Antoine Chance: parader avec succès

Il est décidément impossible de quitter le plat pays en cette année 2014 tant les sorties sont nombreuses ! Antoine Chance en est l’exemple en venant s’ajouter à la liste déjà bien fournie avec son tout premier album : «Fou ». Chronique !

Le disque s’ouvre sur « Fou », titre éponyme mais aussi premier single diffusé sur toutes les ondes de Belgique et largement plébiscité par le public. Avec un refrain entêtant et un texte où beaucoup peuvent s’identifier, le chanteur a su placer une introduction parfaite et en sortir une promotion égale.

La suite de l’album reste dans la lignée de départ, deux thèmes se croisent tout au long des neuf pistes : l’amour et la recherche/perte du bonheur. Certains verraient là-dedans des sujets exposés maintes et maintes fois sauf qu’ici tout est différent ! Celui que l’on connaissait auparavant sous le nom de Coco Royal sait trouver les tournures de phrase pour offrir une certaine beauté à la douleur. Les mots sortent de l’ordinaire, « Les étoiles nous indiffèrent, sauf quand elles filent en été… », « Je n’ai rien dit pour ne faire aucune vague et je suis à dix minutes de tout, dans un autre wagon à la mauvaise place… » Chaque chanson apporte son lot d’images et Antoine sait trouver les mots justes pour emporter l’auditeur dans ses tourments et nul besoin d’être masochiste pour vouloir continuer le voyage parmi des titres comme « Sur l’asphalte », « Raté d’un rien » ou encore « Parader en enfer ».

Musicalement, les compositions sont proprement soignées. Avec sa guitare, l’artiste a joint basse, batterie, claviers (dont il joue sur la plupart des morceaux), banjo… à ses six cordes. La mélancolie ressort énormément de cet album et la justesse de ce sentiment semble se perdre dans le monde de la musique, pas pour lui qui, avec une retenue presque timide le touche du bout des doigts. Cependant, on retrouve une joie non dissimulée dans chacune des compositions tant le plaisir se ressent dans l’ensemble de cette première création.

Pour son premier album, Antoine Chance réussi donc le pari d’offrir un voyage mélodique à ses auditeurs parmi les émotions et sentiments avec des compositions précises et efficaces et des textes touchants, presque universels pour certaines générations. Lui qui souhaite que sa musique soit perçue autrement que de la chanson française, peut se rassurer car loin de la variété, un sens se retrouve derrière chaque phrase.

Pic by Kmeron
Pic by Kmeron

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s