Passenger: beautiful musical road

C’est un des artistes les plus en vogue de ces dernières années. Après son album « Whispers » paru en deux « tomes », Passenger revient en ce début d’automne avec « Young as the morning, old as the sea ». Chronique !

Passenger, c’est le mec qui guide sa guitare par le chant et non l’inverse. Avec des textes très personnels et souvent empreints de thèmes récurrents comme l’amour (« If you go ») ou la nostalgie (« When we were young »), le chanteur anglais n’en fait jamais des tonnes en utilisant des mots compliqués pour dire des choses qui lui semblent si simples et c’est probablement ce qui en fait un artiste simple et intelligent.

Porté par une guitare acoustique la plupart du temps, c’est à chaque fois sur ses albums que Mike donne une dimension de groupe à ses titres. En ajoutant de la batterie par-ci, des violons par-là et parfois même des cuivres, chaque titre prend une forme unique, comme s’il gravait ses titres sur CD une seule et unique fois pour en garder une trace et ensuite les jouer en solo en concert et cela s’écoute déjà dans les versions acoustiques proposées en bonus à la fin de l’album (« Fool’s Gold » et « Young as the morning old as the sea » en sont deux exemples parlant.) Petit cadeau proposé par l’artiste sur ce nouvel opus, un duo avec la jeune Birdy sur le superbe « Beautiful birds ». On en viendrait presqu’à regretter qu’il n’y ait pas plus de collaborations entre les deux, même si la collaboration de la jeune fille relève plus du caméo qu’autre chose.

Concernant ses textes, l’Anglais fait partie de ces artistes qui ont un débit fluide et qui se font comprendre très facilement et dont les textes sont accessibles à tous. Chacun peut se retrouver dans au moins une chanson de chaque album sorti de par cette accessibilité textuelle qui se fait rare dans la musique anglophone. Ajoutez à cela quelques notes entêtantes et vous obtenez la recette idéale pour un titre réussi de Passenger comme sur « Anywhere ».

Encore une réussite donc pour Mike Rosenberg aka Passenger avec cet album. Entre douceur automnale et lumière estivale, la date de sortie semblait inévitable entre les deux saisons qui se relaient cette semaine. Cet artiste au grand cœur qui chante aux quatre coins du monde fait, avec sa musique, voyager les esprits et s’attendrir les cœurs de pierre.

Pic by Jarrad Send Photography

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s