Diego Philips: Diego & the pretty songs

On avait découvert Diego Philips début 2015 et c’est fin 2016 qu’on le retrouve avec son EP « Diego Philips & The Pretty Boys ». Chronique !

Alors que son premier album « Burning pieces » sonnait très folk et rappelait parfois la belle période de Bob Dylan, Simon & Garfunkel… tous ces artistes qui ont mis la scène folk acoustique au-devant de la scène, cet EP a un côté un peu moins folk avec notamment le petit solo hendrixien sur « Kings » mais crée une sorte de continuité et est aussi plus abouti encore que le disque précédent. Enregistré entièrement de l’autre côté de la Manche, ce nouvel opus sonne vachement bien dans son ensemble avec des arrangements efficaces et sans prise de tête. Entouré d’un band complet, toutes les pistes collent et s’inscrivent dans une belle harmonie où chacun est à sa place.

En plus de compositions soignées et réfléchies, on retrouve une nouvelle fois la voix légèrement nasillarde de Diego, inchangée (et tant mieux) depuis deux ans. Sans chercher les difficultés et en ne tombant toujours pas dans le cliché, le chanteur reste dans la lignée de ce qu’il s’était fixé sur son premier album et arrive à recréer en cinq titres un travail encore plus minutieux que ce qu’il n’avait réussi en huit et c’est peut-être ce qui fait la force de l’artiste ! Ainsi, mélanger l’album et l’EP créerait quelque chose de touchant dans la façon dont le tout a évolué.

Une fois encore, on en vient à regretter le  manque d’importance accordée à la musique folk de nos jours quand on entend de telles créations. Des jeunes artistes comme Diego Philips arrivent à sortir des EPs (et albums) comme « Diego Philips & The Pretty Boys » qui sont brillamment réalisés, où le talent n’est plus à chercher car il se reflète lui-même dans les compositions et dont on a envie d’en entendre plus mais on passe hélas trop souvent à côté. Mais une chose est sûre, il faut écouter ce disque et en parler pour que ce jeune homme fasse encore parler de lui et qu’il sorte de nouvelles choses aussi séduisantes que ces cinq morceaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s