The National : Boxer Party !

The National était présent hier soir à Forest pour présenter son nouvel album « Sleep Well Beast ». Ils avaient dû annuler les deux dates prévues au Bozar suite à un appel de Monsieur Barack Obama (ça ne se refuse pas!) pour participer à un événement de sa Fondation. Mais la dernière date de leur tournée européenne a pris une toute autre saveur !  Retour sur cette soirée surprenante.

La première partie était assurée par Buke and Gase (protégés des jumeaux Dessner). On ne va pas se mentir mais on cherche toujours le concept de ces deux artistes. Un mélange d’electro/ambient/experimental … un peu soporifique !
Revenons quelques heures avant le concert: The National publie une photo reprenant le visuel du magnifique album « Boxer », sorti en 2007, avec le titre Brussels et annonçant une prestation spéciale. Vers 20h40, tout se précise un peu plus: l’écran se pare du contour jaune présent sur la pochette.
il n’y a plus aucun doute, à 21 heures, le groupe enchaîne cet album dans l’ordre avec notamment les deux classiques « Fake Empire » et « Mistaken for Strangers ». Le public est conquis et on se délecte de morceaux tels que « Green Gloves »« Start a War », ... Le groupe est à fond, sourire aux lèvres. Matt Berninger , comme à son habitude, rode sur la scène comme un animal en cage (ndlr : j’ai pu constater qu’il ne buvait pas que de l’eau). Il chante, crie et vit ses chansons comme personne. Mais on ne peut pas passer à côté des incroyables jumeaux Dessner, véritables touche à tout et leurs toucher de guitares si parfaits. Ce moment de grâce durera une bonne cinquantaine de minutes avant de prendre un côté plus rock consacré à « Sleep Well Beast » agrémenté par un petit best-of. On se régale de cette setlist de bout en bout : les envoûtants « Carin at The Liquor Store » – « The System Only Dreams in Total Darkness », « I Need My Girl » dédiée à tous les membres de l’équipe,  et le super classe « Guilty Party » … pour ne citer que ceux là.
Le final est habituel avec « Mr November » et Matt Berninger qui prend son petit bain de foule. Il en profite d’ailleurs pour aller chercher une bière dans les travées de Forest national. Après un peu moins de deux heures, la soirée se clôture avec le magnifique « Vanderlyle Crybaby Geeks » en acoustique et en chœur avec le public. Frissons garantis.
The National démontre encore une fois qu’il est l’un des meilleurs groupes en live. Tout en intensité et surtout sans fioritures. Quel privilège d’avoir pu assister à une sorte de parenthèse de leur tournée initiale pour célébrer les dix ans de « Boxer ». Merci et sans doute a l’année prochaine sur une plaine flandrienne bien connue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s