Depeche Mode à Anvers : It’s So Good !

Depeche Mode était de retour, ce dimanche, en Belgique pour le deuxième leg européen de son Global Spirit Tour. Tout était en place, dans un Sportpaleis archi-comble,  pour une folle soirée. 

La première partie était assurée par le groupe chinois Re-Tros. De l’electro aux petites influences chinoises. Pas grands choses à retenir de cet amas de sons pas très recherchés.

DM 1
Pics by Benoit Bouchez

Vers 20h40, la bande à Dave Gahan arrive au son de « Revolution » des Beatles. Ils ouvrent sur le très beau « Going backwards ». On s’étonnera du peu de chansons venant du dernier album sorti en début d’année : « Cover Me » et « Where’s the revolution ». La première partie du show va être globalement une montagne russe entre chansons calmes et plus accrocheuses. On retiendra notamment « Useless » et sa grosse ligne de basse, l’imparable « In Your Room » et une version remixée et survitaminée de « A Pain That I’m Used To ». Cela permettra aussi de (re)découvrir des titres venus de l’album « Ultra » (star de la soirée) sorti en 1997.  Il y a peu de temps morts, mais les seuls moments un peu ennuyeux se dérouleront quand Martin Gore prendra le micro. Ce n’est pas catastrophique mais ça casse réellement le rythme. Dave Gahan, quant à lui, est (toujours) au top : il danse, il chante (sa voix est toujours aussi hypnotisante) et parcourt la scène de long en large ! Quelle énergie ! Mais alors que dire de Christian Eigner, le batteur, d’une solidité incroyable et ses coups de baguettes qui claquent dans l’arène. Il n’y avait rien à reprocher du côté de la mise en scène et du son : impeccable ! Pour la petite histoire, le réalisateur des animations vidéos, le grand Anton Corbijn, était dans la salle. La dernière heure est tout bonnement phénoménale. Tous les grands tubes y passent : de « Everything Counts » à« Enjoy the Silence » , « Never let me down again ». Le final soulève la foule avec l’énergisant « Question of Time » et le démoniaque « Personal Jesus ».

En un peu plus de deux heures, Depeche Mode a conquis tout le monde. Un groupe au top et un public fidèle qui le lui rend bien. Une ambiance incroyable, comme à chaque fois, qui a fait oublier la morosité d’un dimanche soir pluvieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s