Le soleil de John Butler Trio+

En guise de suite à la sortie de son dernier album Home et en pleine tournée européenne, le groupe australien John Butler Trio+ s’est arrêté à Luxembourg-Ville pour donner un concert sold-out à Den Atelier. Vous n’étiez pas parmi les quelque 1 000 personnes présentes ? Musically Yours si, et on va tout vous raconter. 

C’est Bobby Alu qui a d’abord ouvert le bal. Bobby est un auteur-compositeur qui vient également tout droit d’Australie. Avec un style de musique similaire aux compositions les plus anciennes de John Butler Trio, ce n’était pas une coïncidence de le voir sur les planches du Den Atelier en tant que première partie. Avec sa voix douce et ses chansons relaxantes, Bobby répondait totalement à l’envie du public : se détendre après une journée de travail. On vous conseille d’aller faire un petit tour sur Internet pour écouter Move, Hello Again ou encore So Dear.

21 heures tapantes : les Australiens sont ponctuels. John Butler Trio+ monte sur scène sous les ovations des spectateurs. Leur dernier passage remonte à août 2015, le trio était alors très attendu dans le ‘Bourg. Pourtant cette fois, la situation semble différente. En effet, John Butler se fait désormais accompagner par quatre musiciens (d’où l’apparition du petit « + »). On compte alors une percussionniste et un claviériste en plus, bien qu’en réalité, chaque musicien ne se contente pas de jouer d’un seul instrument. Ils font preuve d’une très grande polyvalence (ukulélé, guitare électrique/acoustique, violoncelle, xylophone, banjo et on en passe) et tiennent également le rôle de choristes.

DSC_0081
Byron Luiters (John Butler Trio+) – Pic by Vicky Chleide (Musically Yours)

Concernant John Butler lui-même, il n’a strictement plus rien à prouver. Guitariste chevronné, il maîtrise en plus de cela sa voix à la perfection . Il a d’ailleurs offert au public une version acoustique du titre Revolution, seul sur scène avec la technologie du ‘loop’, un ukulélé et ses talents de ‘beatboxer’ : un vrai régal. Et ce sans compter tous ses autres solos de guitare qui ont rythmés le spectacle. Pour ce qui est de la ‘setlist’, des morceaux tels que Wade In The Water, Just Call, Running Away et Blame It On Me la composaient. Néanmoins, autant les prouesses musicales du groupe impressionnent, autant la performance du titre Home a quelque peu déçu. On y ressentait un manque de puissance au niveau des percussions.

DSC_0055
John Butler (John Butler Trio+) – Pic by Vicky Chleide (Musically Yours)

Enfin, ce concert de John Butler Trio+ a eu l’effet d’un véritable bain de soleil et ça a fait énormément de bien par ces températures polaires. Charismatique, bohême, hippie glamour à la Coachella, John Butler et ses acolytes prouvent que même après plus de 15 ans de composition (pour certains musiciens), ils savent toujours sortir dans les bacs et sur scène de la fraîcheur et de la nouveauté. On reprendrait bien un peu de musique ensoleillée d’Australie, pas vous ?

DSC_0034
John Butler (John Butler Trio+) – Pic by Vicky Chleide (Musically Yours)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s