Interpol à Forest : chaleurs froides !

Hier soir, c’était le retour très attendu des Américains d’Interpol venus présenter Marauder sorti en août dernier. Forest National était pour l’occasion en format club : surprenant pour un groupe de ce calibre ! Chronique d’une certaine intimité !

La première partie était assurée par Nilüfer Yanya. On n’a pas été très convaincus par ce concert qui manquait un peu de fantaisie ! On retiendra surtout la voix très intéressante (dans l’univers de Sade) de la jeune Anglaise !

Juste le temps de respirer un peu et Interpol surgit sur la scène. Pioneer To The Falls ouvrira le bal dans une féerie de boules à facettes. L’accueil est respectueux, le public restera très attentif tout au long de la prestation et ne manquera pas de mettre un peu d’énergie lors des morceaux les plus connus : If You Really Like Nothing, All The Rage Back Home ainsi que tous les grands hits du merveilleux Turn On the Bright Lights ! Derrière une scénographie simple et des lumières hyper travaillées, Paul Banks, Daniel (guitares) et Sam (batterie) (accompagnés de 2 musiciens) resteront un peu (trop) statiques. On est dans un sentiment mitigé entre une parfaite musicalité et l’impression d’un manque d’énergie du groupe. Loin de là, car il est difficile d’en être autrement avec une atmosphère sonore si « froide ». Quoi qu’il en soit, les titres de Marauder s’installent très bien à l’ensemble entre le calme NYSMAW et la nervosité de The Rover. Même si la voix de Paul a eu quelques faiblesses, l’acoustique de Forest National a été brillante de bout en bout et c’est plutôt rare pour le souligner ! On aurait même pu demander un coup de volume en plus pour être totalement submergés par les lignes de basse, de guitares et de batterie ! La dernière demi-heure sera évidemment très accrocheuse avec Slow Hands, The New et ce rappel imparable : Lights, Evil et Obstacle 1.

Après nonante minutes, Interpol a montré toute sa classe et son flegme presque British. Quel pied d’entendre le son incomparable d’Interpol dans de si bonnes conditions ! On imagine qu’ils reviendront hanter un festival en Belgique en 2019.

Interpol2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s