Rammstein : syndrome de Stockholm médiatique

Un deuxième titre pour Rammstein à trois semaines de la sortie du nouvel album.

Après un Deutschland incroyable, nous étions très impatients de découvrir le deuxième morceau du groupe allemand. C’est donc Radio  qui vient de sortir et on ne va pas vous le cacher, on adore. Moins heavy que le premier single, ce nouveau morceau n’en est pas moins une pépite ! Outre les sonorités rock du groupe, on retrouve aussi des clins d’oeil très marqués à Kraftwerk (coucou Radioactivity) avec le synthé très prononcé de Flake ou encore avec certains passages de la batterie de Christoph Schneider. Un morceau intelligemment construit avec un refrain en guise de matraquage, la marque de fabrique de Rammstein n’a pas disparu.

Dans ce nouveau single, Till Lindemann évoque les périodes troubles où la radio ne s’écoutait que quelques minutes ou quelques heures dans un coin caché mais aussi la relation qu’on développe avec ce média. A en voir le clip, on peut aussi y déceler une forme de dénonciation du flux d’informations que l’on avale sans rechigner, comme une dictature que l’on finit par accepter voire apprécier. Une sorte de syndrome de Stockholm médiatique finalement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s