Rammstein au temps des colonies

Pas de doute, chaque sortie de Rammstein est un petit événement en lui-même.

Après avoir défrayé la chronique il y a quelques semaines avec l’excellent clip de Deutschland, les Allemands continuent à provoquer avec la vidéo du titre Ausländer (comprenez « étrangers »).

Une nouvelle fois, Rammstein appuie là où ça fait mal : dans la conscience collective. A l’heure où les questions de migration et de devoir de mémoire sont au centre des débats politiques, les Teutons foncent tête la première dans la provoc’ durant lequel le groupe débarque visiblement sur une île où vit un peuple noir semble-t-il encore « primitif ». Pendant près de cinq minutes, les Allemands colonisent les lieux et ont une sorte d’envie de répandre la bonne parole, comme pour affirmer leur supériorité sur ce peuple indigène. Le clip se termine sur Flake, traditionnel victime scénique du groupe, abandonné sur la plage par ses camarades mais qui finit par devenir maître des lieux. La victoire du mâle blanc sur l’homme noir.

Bref, Rammstein s’attaque à une quantité de sujets sociétaux en à peine 4min40 et une fois encore, c’est très très fort.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s