EODM : toutou, sueur et rock n’ roll

Den Atelier a vécu le 17 juin dernier un retour qui a fait grand bruit avec un groupe qui a connu des heures sombres mais qui est désormais plus que déterminé à reconquérir la scène et ses lumières. Avec un leader reconnaissable entre mille grâce à sa dégaine rockabilly, le groupe Eagles Of Death Metal a fait vibrer le public luxembourgeois. Et on va tout vous raconter.

La soirée a commencé avec Prana, un duo rock grunge originaire de Russie. Oui oui, de Russie. Rares sont les artistes des pays de l’Est qui viennent se produire sur scène par chez nous. Et on peut vous assurer qu’il y avait autre chose d’inhabituel dans ce concert : un beau petit french bulldog sur scène, la mascotte du groupe. Ceux qui suivent Den Atelier sur les réseaux sociaux avaient notamment pu visionner une courte vidéo montrant le même toutou… en train de faire du skateboard dans la salle durant le montage de la scène, véridique. D’un point de vue performance, Prana a envoyé pendant 45 minutes un rock survolté. Dans le style d’Avril Lavigne, la chanteuse Nat Varlamova donne de la voix et gesticule dans tous les sens tandis que son camarade batteur Kiko Krudavets se défoule sur ses percus et cymbales. Ça sonnait bien, ça jouait bien mais la chanteuse exagérait dans sa gestuelle, procurant un aspect superficiel au concert.

DSC_0900_00018
Eagles Of Death Metal – Pic by Vicky Chleide

21h15 : l’heure a sonné pour Eagles Of Death Metal. Le groupe monte sur scène et, fidèle à lui-même, le chanteur Jesse Hughes vêtu d’une cape rouge commence à se dandiner, d’aller d’un bout à l’autre de la scène en haranguant son public, qui semble d’ailleurs adorer cela. Le concert n’a pas encore commencé mais on rigole déjà bien. Puis ils entament tous ensemble I Only Want You. Il n’a pas fallu deux minutes pour convaincre les spectateurs à se déchaîner. La couleur a été directement annoncée. S’enchaînent les titres Don’t Speak (I Came To Make A Bang)ComplexityAnything Except The Truth… rythmés de riffs de guitare et de pogos.

DSC_0922_00021.jpg
Eagles Of Death Metal – Pic by Vicky Chleide

Puis après une heure de concert, les lumières s’éteignent et le groupe quitte la scène : « mais non, ça ne peut pas être déjà fini ! ». Sous les applaudissements et les cris des spectateurs trempés de sueur (il faisait déjà très chaud mais les EODM sont très doués pour faire monter la température), le groupe revient. Pour la suite, on a eu droit à un invité sur scène et des reprises fabuleuses. En effet, Jesse Hughes invite Slim Jim Phantom du groupe The Stray Cats à venir le rejoindre pour jouer un morceau. Viendra ensuite Wanted Dead Or Alive de Bon Jovi joué à la guitare sèche par Jesse (un peu de douceur dans ce monde de brutes) et la soirée se terminera avec le magistral Speaking Tongues ponctué d’un petit Ace Of Spades de Motorhead repris à la basse par Jennie Vee. Bref, on s’est régalé.

DSC_0835_00007
Eagles Of Death Metal – Pic by Vicky Chleide

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s