System Of A Down : conflits en musique

Grosse grosse surprise du côté de System Of A Down. 15 ans après leurs derniers morceaux, ils en ont balancé deux nouveaux ce 6 novembre, Protect The Land et Genocidal Humanoidz

Pour ce retour totalement inattendu, System Of A Down choisit ici de sortir deux titres évoquant le conflit sévissant à Artsakh en Arménie, le pays d’origine du groupe. C’est dans un long texte publié sur les réseaux sociaux que la formation explique le background de ces chansons ainsi que les origines du conflit passé sous silence en ce moment. Le groupe use ainsi de sa liberté d’expression, cette dernière n’étant pas toujours appréciée dans son pays. Le pouvoir de la musique.

Concernant les deux morceaux en tant que tels, on retrouve clairement la patte de SOAD. Quel plaisir de retrouver les voix de Serj Tankian et Daron Malakian toujours aussi intactes qu’auparavant ! Protect The Land prend le temps d’installer le décor de façon plutôt « calme » pour le groupe mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils se rattrapent sur le furieux Genocidal Humanoidz ! Tout est rapide dans ce deuxième morceau : la batterie, le chant, les guitares… Ça fait mal et ça fait du bien par où ça passe, faites-nous confiance.

On ne sait pas si ces deux nouveaux morceaux sont les prémices d’un nouvel album pour System Of A Down mais si c’est le cas, ça risque de faire mal. Très mal !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s