2020 étrange mais 2020 quand même : les albums

Malgré les nombreux reports ayant frappé l’industrie de la musique cette année, de nombreux albums sont toutefois sortis en 2020. Entre retours très attendus, surprises marquantes et déceptions, nous vous faisons notre top des douze derniers mois dans cet article !

Les meilleurs albums d’Antoine :

  1. Bury Tomorrow – Cannibal : une leçon de métalcore, c’est ici ce qu’ont servi les Britanniques de Bury Tommorow. Cannibal, c’est un bijou de maîtrise qui se savoure sans lasser une seule seconde. Une réussite haut la main et imparable.
  2. Nothing But Thieves – Moral Panic : cet album, les Nothing But Thieves l’ont brillamment exécuté. Un disque sociétal qui pousse à réfléchir au monde qui nous entoure et qui nous offre de belles envolées lyriques et musicales à la fois puissantes et frissonnantes. On en redemande !
  3. Yungblud – weird! : un top trois 100% britannique donc ! Yungblud a dévoilé son nouvel album il y a moins d’un mois et pourtant, il s’est rapidement imposé comme une évidence dans ce classement. Le jeune chanteur sait parler de sujets forts et sensibles avec des morceaux un moment touchants et un autre moments complètement rock. Pas de doute qu’on entendra encore longtemps parlé de lui.

Les meilleurs albums de Priscilla :

  1. Bury Tommorow – Cannibal : 2020 aura définitivement été une année métalcore. Beaucoup d’artistes se sont illustrés dans le domaine mais Bury Tomorrow a frappé plus fort avec un opus fondamentalement politique et désormais inscrit dans les classiques du genre.
  2. Lamb Of God – Lamb Of God : si 2020 a été métalcore, elle a aussi été très politique. On n’en attendait pas moins de Lamb Of God qui nous a sorti un album éponyme à son image : engagé et lourd (de sens). Une réussite en soi dans la lignée de ce qui a fait de LOG la référence qu’il est aujourd’hui.
  3. Gorillaz – Song Machine : dans un style radicalement différent, Gorillaz a également sorti son épingle du jeu avec un album bourré de featurings tous plus intéressants les uns que les autres. Une pop intelligente, artistiquement irréprochable. Du grand Gorillaz une fois de plus.

Les meilleurs albums de Vicky :

  1. Lady Gaga – Chromatica : Mother Monster était de retour cette année et ce n’était pas pour enfiler des perles. En tant que sixième album, Chromatica marque un nouveau personnage de l’Américaine, un nouvel univers, un nouveau décor à découvrir… Je pense que c’est d’ailleurs son point fort : cette capacité à toujours innover. Ce n’est jamais le même moule d’un album à l’autre. Même si Chromatica rappelle énormément ses débuts.
  2. Apashe – Renaissance : le producteur bruxellois a vraiment brillé cette année avec ce nouvel opus qui mélange à merveille le rap, le classique et électro. Un mix étonnant mais qui sonne incroyablement bien, j’ai été très surprise par ce style hybride. Sans oublier le côté visuel de tout l’album qui me plaît énormément.
  3. Chris Stapleton – Starting Over : je ne me lasserai jamais de la musique de ce talentueux artiste américain. Un album qui s’écoute tout bien pour se détendre et qui réchauffe. On reste dans le style des opus précédents, rien de bien innovant si ce n’est un morceau avec du gospel mais Chris Stapleton parvient quand même à toucher en plein coeur. A écouter sans modération !

Les meilleurs albums de Guillaume :

  1. Pearl Jam – Gigaton : il aura fallu sept ans à la bande de Seattle pour donner naissance au successeur de Lightning Bolt. Et cela valait le coup car Pearl Jam revient avec un disque consistant, musicalement irréprochable mais aussi avec un ton plus énervé sans doute lié à la situation sociale et politique des Etats-Unis. On peut d’ailleurs entendre sur Quick Escape : « To find a place Trump hadn’t fucked up yet » (Pour trouver un endroit que Trump n’avait pas encore foutu en l’air). Une belle claque musicale !
  2. Bruce Springsteen – Letter To You : c’est quasiment le même temps d’attente que pour Pearl Jam pour que Bruce Springsteen retrouve ses fidèles compagnons du E Street Band ! Cet album a été enregistré en moins d’une semaine et dans les conditions du live. On retrouve ses thèmes de prédilections tels que la mort, l’amour, le temps qui passe, … Cette nostalgie fait beaucoup de bien. Une lettre passionnée et passionnante !
  3. Fontaines DC- A Hero’s Death : depuis quelques années, ils font parties de la nouvelle génération du punk-rock. Avec ce deuxième album, ils confirment le côté totalement décomplexé voire même (un peu) barré. Les guitares, la rythmique et la voix fragile et caverneuse de Grian Chatten rendent ce disque totalement psychédélique. Dans ce style, ils sont sans aucun doute les cousins proches des Idles ! Rafraichissant mais surtout décapant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s