Xiu Xiu : in goth we trust

le

Si leur ambiance sonore conviendrait plus aux jours courts et sombres, c’est bien en ce printemps que le désormais duo Xiu Xiu fait son come-back, avec l’album collaboratif OH NO. Oh oui.

Deux années, le temps qu’il nous aura fallu pour se remettre du perturbant Girl With Basket of Fruits, dernier long en date du projet de Jamie Stewart, en compagnie de Angela Seo. Perturbant, dérangeant, des adjectifs définissant bien la musique de Xiu Xiu, qui n’aura jamais eu de cesse d’expérimenter autour d’une base rock lo-fi dans une ambiance singulièrement macabre, de reprendre du Joy Division en live ou de revisiter la bande originale de Twin Peaks.

Sur OH NO, la misanthropie est mise de côté pour une pléthore d’invités chers à Jamie, entres autres des membres de Deerhof, Liars, Twin Shadow ou encore l’incontournable Chelsea Wolfe, avec laquelle il reprend le titre d’introduction de l’album Pornography de The Cure. La patte Xiu Xiu se mêle excellement avec celle de ses comparses d’un disque, qui se révèle étrangement bien plus agréable à écouter qu’à l’accoutumée. On regretterait presque quelques fulgurances sonores torturées auxquelles nous étions (presque) habitués.

Sans casser la baraque, OH NO est une réussite certaine pour un album collaboratif, et se révèle être une excellente porte d’entrée pour celles et ceux qui souhaiteraient découvrir le riche et merveilleux univers de Xiu Xiu. Les fans de la première heure prendront leur mal en patience pour une prochaine vraie claque. FAITES-NOUS MAL !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s