Yungblud : quand la Rockhal prend feu

Nous étions à la Rockhal de Esch-sur-Alzette ce 8 mai pour le concert très attendu de Yungblud. Retour sur une soirée entre rock et sueur.

Pour ouvrir la soirée, nous avons pu compter sur les incroyables Nova Twins. On ne va pas tourner autour du pot, on s’est pris une violente claque en pleine tronche avec les deux Anglaises. Du rock furieux aux frontières d’un hip hop du début des 2000’s, c’est ce qui nous attendait de pied ferme et une chose est sûre : on ne méritait pas Nova Twins en première partie. Non non, elles méritent déjà une place en main act sur des grandes scènes. La grande classe.

Chauffés à bloc, c’est à 21h pile que le plat de résistance nous est arrivé. Le public était sur place très tôt pour voir Yungblud de près dans la petite salle du bâtiment luxembourgeois et il s’est fait entendre dès la première seconde du set. C’est le morceau Strawberry Lipstick qui a ouvert le bal et d’entrée de jeu, le ton était donné. Bourré d’énergie, le Britannique a retourné la Rockhal dans un concert qui n’a pas faibli une seule seconde durant.

Défendant son album weird! sorti en 2020 (coucou la pandémie) tout en teasant déjà son futur opus, Yungblud a prouvé ce soir qu’il avait à présent une position solide sur la scène pop-punk-rock internationale. En plus d’être une bête de scène phénoménale, c’est aussi un mec hyper engagé à la ville comme à la scène. Des morceaux comme mars, parents ou encore the underrated youth (titre qu’il n’a hélas pas joué ce soir) en sont le parfait exemple et soulèvent littéralement la foule dès leurs premières notes. Générosité et bienveillance sont venus enlacer la bonne humeur du concert, notamment sur kill somebody repris en choeur et qui tirera quelques larmes au chanteur. Plusieurs pogos ont également vu le jour dans la fosse sur des titres comme superdeadfriends ou Machinge Gun (F**K the NRA) faisant encore grimper la température de quelques degrés (on se demande si la clim’ n’était pas pétée dans la salle).

Si vous cherchez une bonne dose d’ondes positives et une soirée 100% feel good, n’hésitez plus une seule seconde et foncez voir Yungblud. Même si on regrette un peu la durée du set et la setlist qui manquait clairement de certains morceaux déjà classiques, cette soirée fut riche en émotions et a répondu à toutes nos attentes. Il sera à Forest National ce vendredi 13 mai, on vous aura prévenus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s