Muse : un ouf de soulagement

Après un Simulation Theory d’une bien piètre qualité, revoici, ce 26 août, Muse avec une chance de se rattraper nommée Will Of The People. Chronique !

S’il est bien un groupe qui divise énormément depuis plusieurs années, c’est bien Muse. Certains diront qu’ils ont réussi à se diversifier là où d’autres diront qu’ils n’ont plus rien sorti de potable depuis quinze ans. Pour notre part, on pense que le groupe a développé une discographie riche et variée avec de très bonnes et très mauvaises choses (non, Dig Down n’est pas une bonne chanson). Bref, on est prêts à laisser sa chance à ce neuvième album mais ce sera la dernière !

Pour teaser ce Will Of The People, le groupe avait tout d’abord sorti le très bon Won’t Stand Down qui ravivait quelque peu la flamme éteinte. Grosses guitares, gros rythme, ambiance pesante, tous les ingrédients sont réunis dans ce titre pour laisser présager un retour aux sources. Sauf qu’après, ils ont dévoilé Compliance. Plutôt insipide, ce titre ne nous procure pas d’émotion particulière, bien qu’il reste en tête. De quoi nous faire redescendre assez rapidement. Du coup, quid du reste de l’album ?

Pour tout vous dire, on souffle quelque peu de soulagement à l’écoute de ce nouvel opus ! Sans révolutionner leur genre, le trio anglais nous offre un retour puissant, autant musicalement que textuellement. Dans les textes, ils font état du monde actuel et de la manipulation qu’exercent les puissants sur le peuple. En même temps, difficile de ne pas se sentir inspiré à l’heure des Trump, Poutine, Bolsonaro et compagnie… Musicalement, c’est fondamentalement un bon rock teinté d’électro, style qui s’est marqué au fil du temps chez le groupe. Les intros sont bien lourdes à l’image de l’excellent Kill Or Be Killed, les compos hyper bien soignées, la voix de Matthew Bellamy est au top de sa forme et la production dans son ensemble est assez somptueuse.

Alternant les morceaux rageurs et plus doux (Ghosts (How Can I Move On)), Muse réussit son retour et séduira autant les anciens que les nouveaux fans avec ce nouvel album. Matthew, Dominic et Chris livrent une belle prestation qui nous ferait presque oublier le drame de 2018. Ce disque semble de bonne augure pour une tournée qui sera, une fois encore, probablement grandiose et dont on espère un passage en salle !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s