KORN – The Serenity Of Suffering

le

Korn est de retour et ils sont en forme, 3 ans après le mitigé « The paradigm shift » ce nouvel album marque leur volonté de revenir au son qui a fait le plaisir de leurs fans et leur succès: le Néo-métal !

Aprés nous avoir donné envie cet été avec « Rotting In Vain » et « Insane », deux extraits plus qu’alléchants, ce 21 octobre 2016 sortait « The Serenity Of Suffering », 12ème album studio de la bande à Jonathan Davis. Leur volonté d’un retour au Korn de la fin des années 90 est bel et bien présente dés le début de cet opus.

L’attaque est directe et frontale avec les deux extraits découverts cet été, à coup de « Go » et slaps de basse de « Fiedly ». Là ça y est, le décor est posé ainsi que le son si particulier de ce groupe.

Avec les morceaux « Black Is The Soul » et « The Hating » ou encore « Take Me », trois titres qui font exploser toute la puissance vocale du chanteur ainsi que sa souffrance on imagine particulièrement bien ce dernier en live entouré des deux guitaristes, Munky et Head, tètes baissées et pliant les genoux.

Morceau le plus marquant de cet album, « A different World » feat. Corey Taylor (Chanteur de Slipknot et Stone Sour) avec deux voix si exceptionnelles qui s’expriment avec une énergie folle sur un son saturé et puissant des deux guitaristes. Cette rencontre n’était pas inattendue car les deux hommes se connaissent bien, les uns faisant les premières parties des autres ou inversement. Le clip de cette chanson était d’ailleurs sorti quelques jours avant l’album et il est réussi, étrange et sombre à souhait.

L’ambition du groupe précédemment citée est parfaitement réussie, on se situe exactement entre les albums « Issues » (1999) et « Untouchables » (2002), le retour du guitariste Brian « Head » Welch depuis le précédent disque se fait particulièrement ressentir, on sent que les automatismes sont revenus avec James « Munky » Sheffer mais également avec Reginald « Fieldy » Arvizu, l’un des bassistes les plus talentueux de sa génération.

Ce disque va ravir les fans du groupe car ce son tellement particulier qui caractérise Korn est là pour eux. Jon Davis a encore beaucoup de souffrance à exprimer et de choses à dire, la tournée qui arrive s’annonce donc mouvementée et encore une fois pogotement folle!

Geste sympa du groupe: l’album est en écoute gratuite sur leur chaîne YouTube.

korn1-630x420

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s