Mustii: une lumière dans la nuit

Après avoir bluffé les foules ces derniers étés avec un EP en poche, Mustii nous dévoile enfin son premier album « 21st century boy ». Chronique !

Mustii, c’est avant tout un personnage. Mystique autant que généreux, chacun de ses passages transporte les foules avec cette voix venue des tripes. Nous étions donc très impatients de découvrir les nouveaux titres tant nous avions été emballés par ses performances (nous étions à ce concert au Cirque Royal). Le premier titre de l’album (morceau-titre) était déjà celui qui ouvrait les concerts de Thomas, et avec ce texte très contemporain et suffocant, l’ambiance générale de l’album est donnée.

Grâce à ses compositions, le jeune homme arrive à allier le sombre et la lumière. En effet, un texte profond et sombre peut se retrouver lumineux avec une musique dansante. Les titres « Blind » et « Between us », par exemple, illustrent bien ce sentiment. Tentez d’écouter l’ensemble de cette galette sans bouger ne serait-ce que le pied ou la tête, vous ferez un véritable effort sur vous-mêmes. Même si, avouons-le, ce « 21st century boy » reste musicalement assez grand public voire commercial, il est très difficile de résister à son charme. En effet, les compositions sont propres et oscillent entre pop et new-wave, le tout saupoudré d’électro, ce qui offre finalement un ensemble atmosphérique frissonnant. Les arrangements sont ici signés Jim Henderson et Thibaud Demey, bravo messieurs.

Et que dire de cette voix ? Rapidement, on se retrouve troublé avec l’impression d’entendre un chanteur de gospel noir. C’est aussi probablement ce qui fait le charisme de ce jeune chanteur. Il avait déjà bluffé les audiences avec ses précédents morceaux comme « The golden age » et il remet le couvert tout le long de ce premier opus. La version live de « Safety zone » prouve d’ailleurs toute la prouesse vocale du chanteur.

On peut donc conclure cette chronique en disant que l’attente valait le coup. Mustii sort, avec « 21st century boy », un album promis à un bel avenir. Avec un format taillé à la fois pour les radios mais aussi pour un public plus pointilleux, ce disque risque de faire parler de lui prochainement dans les oreilles de tous les âges, tous les publics.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s